Le bookstagrameur qui aime l’art

« Moi, j’aime pas lire ». Cette phrase, François aurait pu la prononcer toute son enfance et son adolescence. C’était sans compter sur une de ses professeurs. Lors de sa première année en communication en arts, cette dernière transmet sa passion dévorante pour la littérature aux rangs de sa classe, laissant François sous le choc.

Longtemps remisés avec ses cours en fin d’année parce qu’ils étaient synonymes d’évaluations et de contrôles, François a ainsi découvert, sous le coup de cette baguette magique et pédagogique, le goût des in-quarto.